• TimingLun-ven 9h-17h30 HNE
  • Livraison gratuite pour les commandes aux États-Unis contigus de plus de 75 $
  • (888) 963-6637
  • Contact Us
  • 0

Hyperactivité Green icon of hyperactive child

Telle que définie dans la médecine occidentale, l'hyperactivité décrit un individu présentant des mouvements et une agitation persistants et inappropriés, souvent classés dans la catégorie du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) (Faraone et al., 2015, Journal of Clinical Psychiatry). Les travaux approfondis du Dr Daniel Amen classent le TDAH en sept sous-types, offrant ainsi un aperçu nuancé de son hétérogénéité. À l’inverse, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) identifie l’hyperactivité avec deux modèles distincts de disharmonie : le sang agité par la chaleur et l’excès de Yang (Xu & Gao, 2009, Journal of Alternative and Complementary Medicine). Comme l’eau bouillante, la première représente une maladie grave impliquant des agents pathogènes externes affectant profondément le corps, provoquant des troubles mentaux et de l’agitation à cause d’un système sanguin surchauffé. Ce dernier, l’excès de Yang, est associé à une hyperfonctionnalité due à des facteurs de stress émotionnels provoquant une stagnation du Qi ou du sang, entraînant une activité accrue, de la chaleur et une sécheresse dans le corps. Les deux systèmes médicaux proposent des approches multiformes pour comprendre et traiter l’hyperactivité.

Image of hyperactive young girl jumping up and down having a pillow fight.