• TimingLun-ven 9h-17h30 HNE
  • Livraison gratuite pour les commandes aux États-Unis contigus de plus de 75 $
  • (888) 963-6637
  • Contact Us
  • 0

Yeux secs Green icon of eye with drops to reduce dry eyes

En médecine occidentale, la kératoconjonctivite ou sécheresse oculaire est comprise comme une insuffisance de production de larmes, entraînant des symptômes tels que des démangeaisons, des rougeurs et une vision floue, et est plus fréquente chez les femmes et les personnes de plus de 50 ans (The Epidemiology of Dry Eye Disease, Ophthalmology, 2011). Cette condition peut être associée à des maladies auto-immunes comme le syndrome de Sjögren, qui cible les glandes responsables de la production de larmes et de salive (Fox, Rheumatology, 2005). En revanche, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) propose trois schémas étiologiques distincts. Premièrement, le déficit hépatique en Yin implique un type de « schéma de chaleur vide », souvent attribué au surmenage et au manque de repos, appauvrissant les liquides corporels et le sang (Chen & Chen, « Chinese Medical Herbology and Pharmacology », 2004). Deuxièmement, la carence en Yin des reins et du foie peut entraîner des étourdissements et de l'insomnie, illustrant l'alimentation interconnectée entre les reins et le foie dans la MTC. Enfin, l’agitation interne du vent du foie est considérée comme une manifestation chronique de l’augmentation du Yang du foie, souvent provoquée par un stress émotionnel ou une mauvaise alimentation. Les perspectives occidentales et celles de la MTC offrent des approches nuancées pour comprendre et traiter cette maladie complexe.
Image of woman holding hand to eyes for dry eyes.